rosalice

Quand le jour "J" arrive à grands pas.

Collabo Rosalice

Dans un mois, fini les câlins, les siestes collés-collés à tous moments de la journée.
Dans un mois, fini les journées en pyjama, fini les tours de poussette à n'importe quelle heure de la journée et de la semaine. Dans un mois, je devrai modifier mon statut professionnel sur Facebook. Il passera de "maman à la maison" à éducatrice spécialisée.


Dans un mois, mon congé de maternité/parental prendra fin. Après trois ans d'absence et deux beaux enfants, je ne sais pas comment voir ce fameux jour.  N'ayant pas travaillé entre mes deux grossesses, je ne sais pas encore ce que c'est la conciliation famille-travail.

Pour être honnêtes, oui je suis nostalgique, oui mes moments avec ma fille vont me manquer, mais le retour au travail ne "m'écoeure pas".

Sans dire que j'ai hâte, je vis bien avec l'idée qu'après les fêtes, je franchirai la porte du boulot.  Mon fils va en CPE depuis plusieurs mois et ça se passe très bien. Ma fille ira en milieu familial et je crois avoir trouvé un très bon milieu. De plus, ma fille s'adapte très bien aux inconnus et aux changements. Je n'ai pas de stress au niveau de son intégration en MF.
Je n'allaite plus ma fille depuis un bon moment, je n'ai donc pas à gérer le sevrage du sien au biberon.

Et la goutte qui fait déborder le vase, j'ai un horaire variable.
Jour/soir/weekend.


J'ai peur de ne pas être assez présente pour ma famille. J'ai peur de manquer pleins de beaux moments.

Bref, le genre de tracas que bien des mamans font face quelques jours avant leur retour au travail.

**Aujourd'hui, j'ai besoin de vous **

J'aimerais avec vous lecteur du magnifique blog préparer mon retour au travail.
ŪOn jase pour jaser là.


En commentaire, sous cet article, racontez-moi votre histoire.
Comment avez-vous géré votre retour au travail et votre conciliation travail-famille. Comment dois-je me préparer à mon retour au travail.

Je veux vous lire ❤❤

Je vous ferais un feedback de mon retour une semaine ou deux après mon "comeback".

Bisou

Vanessa.


Article précédent Article suivant